Approche du Ju-Jutsu

Les Arts Martiaux non armés sont nés au JAPON de la rencontre entre les SAMOURAIS conquérants et les habitants des îles RYUKU, principalement de l'île d'OKINAWA, paysans soumis par la force à l'Autorité Japonaise, interdits de port d'arme mais qui ont opposé à leur agresseur une résistance farouche, grâce à des techniques de combat à mains nues importées notamment de Chine. Les Samouraïs très impressionnés par leur efficacité lors de différents affrontements, mêmes privés d'armes, ont étudié à leur tour ces techniques pour contrôler la résistance des paysans face aux envahisseurs. Pour ce faire, des Ecoles se sont organisées, des Maîtres ont dispensé aux futurs Samouraïs l'enseignement de ces techniques de combat à mains nues et, de la discipline spirituelle qui leur est inhérente.

Des centaines de prises ont été ainsi mises au point au cours des siècles sans vraiment être codifiées ni répertoriées; chaque Ecole, chaque Maître ayant ses spécialités propres et pratiquant le secret absolu à l'égard des autres Ecoles. Cet enseignement était transmis oralement, ou parfois fixé sur des rouleaux et transmis au successeur du Maître après sa mort. C'est ainsi que le JU-JUTSU (JU = souplesse et JUTSU = technique) a pu se développer dans le Japon ancestral.

A la fin de l'époque féodale, lorsque les Arts Martiaux ont cessé d'être utilisés comme techniques de combats destructrices, le préfixe "ju-jutsu" signifiant art, technique, a été abandonné au profit de "DO" désignant la voie. Cela dans le but principal de marquer le changement de philosophie dans les différentes écoles.

A cette époque, un certain JIGORO KANO, fondateur du Judo moderne, a beaucoup insisté sur cette évolution des Arts Martiaux, marquant ainsi le renouveau de tout un état d'esprit. Il entreprit une énorme tâche pour répertorier, acquérir et moderniser l'ensemble des techniques, et créer ainsi un sport non violent : le JUDO. 


 

 

 

 



Un peu de philosophie

Le secret des Arts Martiaux comme celui de la méditation est d'apprendre à diriger l'esprit. Si le "physique" et le "technique" sont de même niveau entre deux pratiquants, c'est le "mental" qui interviendra et qui fera pencher la balance au profit de l'un ou de l'autre; il ne s'agit pas seulement de concourir mais de trouver "paix et maîtrise de soi" 


Notre club

La plupart des enseignements de Ju-Jutsu ont été élaborés pour la "self-défense" et s'ils diffèrent par leur approche, leur finalité et leur philosophie, ils sont tous efficaces à des degrés divers. Cependant, chaque méthode a son terrain de prédilection dans lequel elle essaie d'exceller, mais pourtant aucune ne recouvre toutes les situations envisageables. Outre la méthode pratiquée dans notre club, nous tentons par d'autres approches de complèter harmonieusement toutes les formes possibles de défenses et de maîtriser les coups portés avec les différentes parties du corps ainsi que les blocages, les clés, le projections, etc...

Notre point "fort" est le plaisir de la pratique, nous savons sourire respectueusement des ratés comme des erreurs des novices ou de nos propres "trous de mémoire" possibles. Si nous étions parfaits où serait le plaisir d'apprendre à mieux faire? Cela n'enlève rien au sérieux de notre pratique comme à celui de notre enseignement.


 

dojo


... et Vous

Saus contre-indication médicale ou autre problème particulier, le Ju-Jutsu est accessible à tous. Il nevous reste donc qu'à nous rendre visite, à enfiler un Kimono ... et à apprécier.

Nous vous le souhaitons de tout coeur !

William


dojo

Rue du Moria, 138A
6032 Mont-sur-Marchienne
 
Itineraire

Horaire

Mardi       de 18H45  à 20H15
Vendredi  de 18H45  à 20H15 


renseignement

William 
Gsm: +32(0)486 907 166

News@Club-bushido.be